Un nouvel espace d’art ouvre à Casablanca

Vue intérieure de la galerie African Arty

Share

La galerie African Arty s’installe dans le quartier Beauséjour et vient grossir le nombre de lieux d’exposition à Casablanca.

Après avoir proposé, pendant 5 ans, des formats pop-up, l’enseigne a inauguré ses locaux permanents, jeudi 16 novembre, avec « And Beyond… » qui réunit, dans les 500 m2 de la galerie, 12 artistes pour la plupart montrés pour la première fois au Maroc. « L’idée, souligne le fondateur de la galerie, Jacques-Antoine Gannat, est de voir ce qui peut rapprocher des zones géographiques au sein du continent africain. »

D’est en ouest, en passant par l’Afrique du Sud et le Maghreb, le public découvre les œuvres textiles d’Ana Silva qui aborde les questions de pénurie d’eau en Angola ou les travaux plus connus de Ghizlane Sahli. Si la peinture figurative se taille la part du lion avec les oeuvres sublimement crépusculaires du Sud-Africain Themba Khumalo ou les portraits de Massoud Hayoun qui soulève les questions de filiation, des oeuvres plus graphiques sont aussi données à voir avec l’artiste ghanéen Kpe Innocent.

African Arty entend participer à la vie culturelle casablancaise avec, outre son espace commercial, une résidence pour artistes. Fatoumata Diabaté inaugure ce format de résidences. Pour l’ouverture de la galerie, l’artiste malienne a installé son « Studio photo de la rue », un clin d’œil à des maîtres comme Malick Sidibé ou Seydou Keita. Les visiteurs peuvent se prêter au jeu et se faire tirer le portrait selon les codes de la photographie africaine des années 1960.

La rédaction

« And Beyond…» (Au-delà) – galerie African Arty – 39 rue Zahrat Aloualoua, Casablanca.

_Themba Khumalo, The Healer, 2023, huile sur toile, 200 x 200 cm. Courtesy de l’artiste et African Arty
Vue intérieure de la galerie African Arty