Taper pour chercher

[ÉDITO] La beauté sauvera le monde

Partager

La beauté sauvera le monde. Dans L’Idiot, c’est ce que Dostoïevski fait dire au prince Michtine. C’est aussi la certitude que nous partageons avec Aspire, avec qui nous organisons pour la deuxième fois notre vente d’art contemporain africain.

Alors que les déplacements, les activités économiques et les événements culturels sont à l’arrêt, les artistes africains confirment leur agilité à nous alerter sur l’état du monde. Ils nous nourrissent, ils nous poussent à faire une pause et nous encouragent à nous interroger. Plus que jamais, les enjeux de société dépeints par les artistes illustrent la pertinence de leurs propos, pour dénoncer l’urgence environnementale, les conséquences de l’urbanisation, les excès engendrés par la globalisation et les risques sous-tendus par les inégalités internationales.

Engagés auprès d’Aspire pour mettre en lumière la richesse et la diversité de la création artistique d’Afrique, avec un focus sur la dynamique scène artistique sud-africaine, nous proposons de nouveau au travers de notre plateforme commune, un panorama toujours plus exhaustif de l’art contemporain africain.

Christophe Person, directeur du département Art Contemporain Africain chez PIASA

Tags:

Vous pouvez aimer aussi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Retrouvez-nous sur Instagram
@diptykmagazine