Taper pour chercher

[ incubateur #2 ] Wiame Haddad « Ceux qui restent »

Partager

Wiame Haddad, jeune artiste multimédia de 28 ans, évoque son projet photographique sur les détenus politiques des années de plomb. 

La forme ?

Ceux qui restent est un travail photographique et vidéo sur le parcours tumultueux qu’ont connu les détenus politiques marocains. Le projet tend à mettre en équilibre la fragilité de la présence humaine et la cruauté de son absence forcée.

Le processus ?

J’ai rencontré les protagonistes, leur ai présenté mon projet et développé une relation avec chacune de leur histoire. Les images, au croisement d’une volonté politique et d’un
souci esthétique, sont pensées dans une idée de mouvement. Elles se refusent à construire une narration précise.

Le sens ?

L’exigence de la mémoire fait partie de ma réflexion plastique. Il s’agit de mettre en lumière le souvenir de ces corps, à la manière de caisses de résonance, pour comprendre nos sociétés actuelles. 

Les complices ?

Ceux qui restent est soutenu par la région française Nord-Pas-de-Calais, l’Institut français du Maroc et l’Atelier de l’Observatoire à Casablanca.

La destination ?

Je souhaiterais aller à la rencontre du public marocain, afin qu’il puisse être libre de faire face à l’histoire du pays. Une partie des réalisations photographiques sera montrée aux Rencontres Photo de Fès en novembre prochain. 

PAR MARIE MOIGNARD 

Wiame Haddad Ceux qui restent
Wiame Haddad Ceux qui restent
Haegue Yang
Haegue Yang
Hassan Hajjaj, Sans titre, tirage sur aluminium, 135 x 99 cm - estimation 140 000 - 150 000 DH
Hassan Hajjaj, Sans titre, tirage sur aluminium, 135 x 99 cm - estimation 140 000 - 150 000 DH
x
seisme maroc

La rédaction de diptyk se joint aux nombreuses voix endolories pour présenter toutes ses condoléances aux familles des victimes du séisme qui a frappé notre pays.

Nos pensées les accompagnent dans cette terrible épreuve.

Comme tout geste compte, voici une sélection d'associations ou d'initiatives auxquelles vous pouvez apporter votre soutien :