Taper pour chercher

Partager

L’ethos est souvent lié au domus. L’endroit où nous vivons renseigne sur ce que nous sommes. En s’installant au numéro 118 de la prestigieuse rue du Faubourg Saint Honoré – en plein cœur du Triangle d’or de la Rive droite – la maison de vente aux enchères PIASA est montée en gamme. C’était il y a cinq ans. A cette occasion, elle organise le 18 septembre 2019 une vacation anniversaire « 5 au 118 Art + Design » dans laquelle 80 lots soigneusement sélectionnés seront proposés à la vente.

La maison PIASA entend rappeler la singularité d’un positionnement qui met particulièrement à l’honneur le design (scandinave, brésilien, italien et américain) et depuis près de dix ans l’art contemporain africain. Un marché prometteur comme en témoigne la vacation “Origines et trajectoires – Art Contemporain africain et de la diaspora” en avril 2017 où un dessin de William Kentridge, estimé entre 80 000 et 120 000 euros,  était finalement adjugé 405 800 euros.

Sam Szafran (né en 1934), Atelier au feuillage avec personnage, 1978, Pastels gras de couleur et crayon sur papier Signé en bas vers le centre 120 × 80 cm — Estimation : 120 000 / 180 000 €

HERGÉ, VIALLAT, LICHTENSTEIN, CHÉRI SAMBA,…

Au 118, dans l’ancien hôtel particulier datant de la fin du XVIIIe siècle, qui fut aussi, pour l’anecdote, la première boutique de Pierre Cardin, cette vente anniversaire rassemble les œuvres phares des départements Design, Art moderne et contemporain, Art contemporain africain, Art contemporain grec et Éditions. Une sélection d’objets évoquant les ventes monographiques les plus emblématiques de PIASA vient compléter le tableau. A ceux qui auraient raté la vente Hergé en mai 2016, PIASA sort de son escarcelle une planche originale de 3 strips dessinés en 1942 pour l’aventure “L’Etoile mystérieuse” (estimation 300 000 / 400 000 €). Cette copie “de sauvegarde” réalisée par le dessinateur belge à la main sur un «bac à lumière » représente le fameux épisode où Tintin apprend de la bouche du professeur Calys la fin du monde prochaine.

Claude Viallat (né en 1936), 088/1971, 1971 Colorants sur toile 294 × 193 cm — Estimation : 30 000 / 40 000 €

Parmi les lots qui ne manqueront pas d’attiser les convoitises, on retrouvera une lithographie de l’iconique Crying Girl de Roy Lichtenstein (estimation : 25 000 / 35 000 €), une toile de Claude Viallat datée de 1971 (estimation : 30 000 / 40 000 €) ou un photo-montage de John Baldessari, Lion d’or à Venise en 2009.

Coté Art contemporain africain, la sélection imaginée par Christophe Person mise sur des artistes déjà bien installés sur le marché comme le peintre populaire congolais Chéri Samba que l’on ne présente plus, l’Ivoirien Aboudia, Eddy Kamuanga Ilunga (RDC) ou Billie Zangewa (Malawi) connue pour la finesse de ses œuvres textiles de soie brodéePlus étonnant peut-être, mais sans doute représentatif de la stratégie récemment mise en place par PIASA :  une toile du peintre camerounais Marc Padeu, encore peu présent en salle de vente. Depuis sa dernière vacation dédiée à l’art contemporain africain en mai dernier, l’enseigne parisienne fait le pari de scènes artistiques encore largement méconnues et peu montrées.

Contenu en partenariat avec Piasa

Pierre Sabatier (1925-2003), Stalagmite géante, Sculpture Etain et laiton Signée 'P. Sabatier' Date de création : 1982 H 300 × Ø 130 cm — Estimation : 30 000 / 40 000 €
Andres Serrano (né en 1950), Grey Moses, 1990, Tirage Cibachrome en deux parties Numéroté '2/4' 151 × 100 cm (chaque tirage) 302 × 100 cm (diptyque) — Estimation : 30 000 / 40 000 €
John Baldessari (né en 1931), Hands and/or feet (Part two): Dog/Egg/Chicken, 2009 — Estimation : 200 000 / 300 000 €

Infos pratiques : 

Vente “5 au 118 Art+Design”, mercredi 18 septembre 2019 à 18:00, 118 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris

 

Exposition publique : 

10 septembre 2019 de 10:00 à 18:00

11 septembre 2019 de 10:00 à 18:00

12 septembre 2019 de 10:00 à 18:00

13 septembre 2019 de 10:00 à 18:00

14 septembre 2019 de 11:00 à 18:00

15 septembre 2019 de 14:00 à 18:00

16 septembre 2019 de 10:00 à 18:00

17 septembre 2019 de 10:00 à 18:00

18 septembre 2019 de 10:00 à 12:00

Tags:

Vous pouvez aimer aussi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Retrouvez-nous sur Instagram
@diptykmagazine