Taper pour chercher

Saison Africa 2020 : premières indiscrétions

Partager

A part qu’elle a été pensée comme “une coproduction” entre structures françaises et africaines, peu de choses filtrent sur la saison Africa 2020 qui se déroulera en France à partir du 1er juin. Quelques indiscrétions – volontaires et maitrisées – commencent pourtant à fuiter. Notamment le nom des structures marocaines qui y participeront. Ainsi apprend-t-on que le collectif Think Tanger, qui s’associe pour l’occasion avec le centre d’art camerounais Doual’art, présentera  en septembre à (et avec) l’Institut des cultures d’Islam (ICI) l’exposition « Zones Franches ». L’évènement interrogera la notion de flux, “que ce soit en termes de circulation de marchandises, d’humains mais aussi d’idées”, note Hicham Bouzid, le directeur artistique de Think Tanger.

Le Comptoir des Mines (Marrakech) proposera au Musée régional d’art contemporain (Mrac) Occitanie “Distance ardente”, un instantané de cette relation entre l’Afrique et la France pour questionner ses blocages et ses points de jonction. Plusieurs artistes sont annoncés, comme Mustapha Akrim, Mohamed Arejdal, Fatiha Zemmouri, Moataz Nasr ou le sculpteur sénégalais Diadji Diop. Le MACAAL collaborera quant à lui avec le Musée de l’immigration (Paris).

Dernière indiscrétion: une résidence d’artistes était organisée près de Zagora fin février par l’espace d’art parisien les Magasins Généraux. Dix jeunes artistes y ont exploré la notion de désert et de Sahara, en vue d’une exposition estampillée Africa 2020 en octobre à Pantin. À suivre.

La rédaction

Tags:

Vous pouvez aimer aussi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Retrouvez-nous sur Instagram
@diptykmagazine
Instagram n'a pas retourné le status 200.