Taper pour chercher

L’Académie des arts, incubateur de talents à Casablanca

Partager

Créée il y a dix ans par la Fondation Attijariwafa bank, l’Académie des arts présente les travaux de la promotion 2019-2021. Une période marquée par la pandémie, qui n’a pas interrompu pour autant ce programme de soutien à la création mené avec l’Académie régionale d’éducation et de formation de la région de Casablanca-Settat. L’Académie des arts et ses professeurs ont maintenu le lien avec les élèves en animant des ateliers digitaux qui ont permis la création d’œuvres à distance. L’exposition qui en résulte, actuellement à l’espace d’art Actua, porte bien son nom : « L’art source de perpétuelle réinvention ». Les travaux de cette 5e promotion y côtoient les œuvres des douze lauréats du challenge « Ibda3mendarek » (Crée de chez toi) organisé en parallèle. Une formule inédite qui a suscité la création de 200 œuvres aux techniques diverses – peinture, écriture, multimédia – relatant le vécu de ces jeunes artistes face à l’épidémie de Covid-19. Autre nouveauté de l’année, deux élèves ont été intégrées au parcours d’excellence « Go the extra mile » : Aïcha Zila, qui affirme sa maturité dans des installations résolument contemporaines, et Sara Akdim, à l’univers chamarré mâtiné de culture manga. Pendant ce temps, la 6e promotion se prépare avec 130 élèves de 12 à 17 ans qui plancheront pendant les deux prochaines années sur la thématique du patrimoine artistique marocain.

Laetitia Dechanet

— « L’art source de perpétuelle réinvention. Académie des Arts 2019-2021 », Espace d’art Actua, Fondation Attijariwafa bank, Casablanca, jusqu’au 30 décembre 2021.
Tags:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Retrouvez-nous sur Instagram
@diptykmagazine