Taper pour chercher

À Paris, une expo sur Léopold Sédar Senghor et les arts

Partager

La reconnaissance des arts d’Afrique doit beaucoup à l’activisme de Léopold Sédar Senghor, qui a commencé dès les années 1930 à dénoncer le racisme, la colonisation et la ségrégation au niveau international. Chantre de la négritude aux côtés d’Aimé Césaire, qui voulait faire « entrer les peuples noirs sur la grande scène de l’histoire », le président-poète a oeuvré sans relâche au dialogue des cultures durant son mandat à la tête du Sénégal (1960-80). C’est lui qui, en 1966, a programmé à Dakar le tout premier Festival mondial des arts nègres. L’exposition du Musée du Quai Branly met en perspective les réalisations culturelles et intellectuelles de ce grand homme d’État qui prônait une civilisation de l’universel. Un universel désoccidentalisé.

« Senghor et les arts. Réinventer l’universel », Musée du Quai Branly-Jacques Chirac, Paris, jusqu’au 12 novembre 2023.

La rédaction

Tags:

Vous pouvez aimer aussi

1 Commentaire

  1. Buka Akun Binance mars 28, 2024

    Thank you for your sharing. I am worried that I lack creative ideas. It is your article that makes me full of hope. Thank you. But, I have a question, can you help me?

    Répondre

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

x
seisme maroc

La rédaction de diptyk se joint aux nombreuses voix endolories pour présenter toutes ses condoléances aux familles des victimes du séisme qui a frappé notre pays.

Nos pensées les accompagnent dans cette terrible épreuve.

Comme tout geste compte, voici une sélection d'associations ou d'initiatives auxquelles vous pouvez apporter votre soutien :