Taper pour chercher

[Book] Casablanca, péril sur la ville

Partager

L’ouvrage Lire Casablanca nous livre des clés de compréhension de l’architecture et de l’espace urbain casablancais, mais attire aussi notre attention sur un patrimoine menacé de disparition.

Casablanca : une croissance exponentielle ! La ville est passée de 20 000 habitants au début du XXème siècle à 4,2 millions aujourd’hui. Donner à lire la richesse de cet espace urbain et architectural unique : telle est l’ambition du livre Lire Casablanca, Une grammaire d’urbanisme et d’architecture, rédigé par Nicolas Alexandre et Emmanuel Neiger. Sans omettre les effets de ségrégation ethnico-sociale et religieuse générés par un développement rationalisant l’espace de la cité en fonction des différentes activités commerciales, industrielles ou de loisirs, les auteurs montrent, nombreux documents à l’appui, comment s’est façonnée depuis le Protectorat une ville-monde tentaculaire.

Des pages tout aussi éclairantes abordent la profusion des éléments architecturaux, empruntant aussi bien à l’architecture traditionnelle qu’à un vocabulaire européen. En témoignent les différents types de chapiteaux aux motifs aussi bien dorique, ionique, corinthien qu’hispano-mauresque, Art Déco ou néo-marocain. « L’identité architecturale et urbaine de Casablanca est donc bien unique et marocaine, écrivent les auteurs. Elle l’est d’autant plus que ce qui en constitue la valeur universelle est le fruit d’une histoire très ancienne ». 

Cinéma Rialto, rues Saleh ben Bouchaib et El Qorri. JABIN, 1931. Spectaculaire façade Art Déco avec couronnement, emplacement des affiches très visible, entrée discrète.

Pour autant, ce patrimoine est en péril. Les auteurs, tous deux enseignants et médiateurs lors des Journées du Patrimoine, tirent aussi la sonnette d’alarme. Depuis 2013, Casablanca est inscrite sur la liste indicative du patrimoine mondial avec pour intitulé « Casablanca, Ville du XXème siècle, carrefour d’influence ». Un dossier établi en 2016 est resté lettre morte. Gageons que cet ouvrage érudit réveillera quelques consciences. Sans patrimoine, le futur même est compromis.

Olivier Rachet

Lire Casablanca, Une grammaire d’urbanisme et d’architecture, Nicolas Alexandre et Emmanuel Neiger, Senso Unico éditions

Tags:

Vous pouvez aimer aussi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Retrouvez-nous sur Instagram
@diptykmagazine
Instagram n'a pas retourné le status 200.