Taper pour chercher

Diptyk, 65e artiste de la biennale de Rabat

Partager

Pour la biennale de Rabat, Diptyk édite le livre « Un instant avant le monde – solitude interrompue d’une biennale »  né d’un dialogue entamé entre l’équipe du magazine Diptyk et le commissaire de cette première édition, Abdelkader Damani. Un livre hybride, une réponse à la biennale avant même qu’elle ait eu lieu, un objet qui se souviendrait d’elle par anticipation. 

Un soir de printemps à Rabat, autour d’une table, est née l’idée d’un projet passionnément enthousiasmant : faire du magazine Diptyk l’une des artistes de la biennale de Rabat. Ainsi a commencé à germer un objet éditorial qui se souviendrait de la biennale avant même qu’elle ait eu lieu.

Les journalistes y écriraient comme des artistes. Ils y diraient ce qu’ils ne disent jamais, et parleraient avec les mots des autres pour pouvoir dire l’essentiel. Les artistes proposeraient des images qui ne seraient pas celles qu’elles exposent, pour dire « Un instant avant le monde ». Cet objet éditorial prendrait la forme d’un atlas qui serait un livre, un livre qui n’en serait pas un, pour parcourir les territoires de la biennale que sont la nostalgie des déséquilibres, la relation par l’errance et la tendresse subversive.

diptyk biennale rabat livre

On y retrouve un atlas des lieux de l’événement, réinterprété de façon abstraite par Zahra Sebti qui a assuré la direction artistique de cet ouvrage. 

Il contient aussi un atlas non pas de lieux mais d’images, qui ne sont volontairement pas les œuvres exposées par les artistes – c’est plutôt une réponse visuelle qu’elles ont choisie de donner au titre « Un instant avant le monde ». Il renferme également un étonnant atlas de citations qui se lit par transparence, et à la verticale.

Ce livre est conçu comme un labyrinthe, où les légendes des images et des citations sont codées. Une exploration subjective de la biennale de Rabat, en somme. 

Avec le soutien de la Fondation Nationale des Musées et l’Académie Royale du Royaume.

Tags:

Vous pouvez aimer aussi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Retrouvez-nous sur Instagram
@diptykmagazine
Instagram n'a pas retourné le status 200.