Taper pour chercher

Menart Fair revient à Paris et met à l’honneur l’École de Casablanca

Partager

Menart Fair rempile pour une seconde édition. Du 19 au 22 mai, la foire dédiée aux scènes artistiques du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord s’installe de nouveau dans l’hôtel particulier de la maison Cornette de Saint Cyr (Paris 8ème). Pour sa fondatrice Laure d’Hauteville, l’objectif est de montrer que “les 19 pays du M.E.N.A sont des viviers créatifs d’une richesse artistique intense”. Dix-huit galeries internationales ont répondu présent. On y retrouvera des artistes comme Youssef Nabil, Amina Zoubir ou Baya Mahieddine également mise à l’honneur à la biennale de Venise. Imaginée par la commissaire Fadia Antar, une exposition dédiée à l’École de Casablanca reviendra sur ce moment historique dans les arts du Maroc avec des œuvres de Farid Belkahia, Mohamed Melehi, Mohamed Chabâa ou Mohamed Hamidi. Menart Fair n’échappe pas au raz de marée NFT et propose un espace dédié, pensé comme “une expérience immersive” où découvrir – entre autres – les expérimentations digitales de Neil Beloufa ou de l’artiste libanais Bitopsy.

La rédaction

Menart Fair, du 19 au 22 mai 2022, Maison de ventes Cornette de Saint-Cyr, 6 avenue Hoche, Paris.

https://menart-fair.com

Tags:

Vous pouvez aimer aussi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Retrouvez-nous sur Instagram
@diptykmagazine