Taper pour chercher

Rabat, capitale africaine de la culture à la place de Marrakech ?

Partager

Couac. Alors que l’inauguration de Marrakech Capitale Africaine de la Culture 2020 devait se dérouler le 31 janvier, Mahi Binebine, président d’honneur de l’évènement, annonçait hier sur les réseaux sociaux que “la ville ocre se désistait au profit de Rabat”. Le comité d’organisation de la saison aurait été convoqué par le ministère de l’intérieur pour lui stipuler le transfert, selon une source non-officielle. 

“C’est incompréhensible”, nous a confié Binebine par téléphone. “Nous avons annoncé la semaine dernière devant la presse le lancement de Marrakech 2020. Comment peut-on se tirer une balle dans le pied ainsi, gratuitement ?”. Une soirée de présentation des Capitales Africaines de la Culture était organisée le 16 janvier dernier à la Maison Dentsu, nouveau lieu de résidence et d’exposition à Paris. L’annonce avait été largement relayée par la presse française. 

Saison reportée 

Une grande parade dans les rues de la ville ocre était programmée pour l’ouverture. “Le parcours était finalisé et balisé. Tout tombe à l’eau”, remarque Mahi Binebine. Et d’ajouter : “Des questions se posent: la désignation de Marrakech Capitale Africaine s’est faite par le vote des maires africains. Vont-ils maintenant voter pour Rabat ?”

L’organisation Cités et Gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLU Afrique), un réseau de collectivités locales africaines, avait élu lors de son 8e sommet Africités en novembre 2018, Marrakech “première Capitale Africaine de la culture”. Une convention avait été signée avec la mairie et la Wilaya de Marrakech en février 2019. “La saison est reportée à une date ultérieure”, commente succinctement l’organisation panafricaine. Khalid Tamer, responsable de l’organisation de la saison, reste silencieux. Un communiqué de presse sera diffusé dans les prochains jours. 

Aucun commentaire officiel de la part de la Fondation Nationale des Musées (FNM) qui orchestre régulièrement les grands événements culturels à Rabat. “Nous sommes concentrés sur le Musée de la Photographie que nous venons d’inaugurer et qui a déjà de belles retombées”, nous a déclaré Mehdi Qotbi, le président de la FNM.

La rédaction

Tags:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Retrouvez-nous sur Instagram
@diptykmagazine
Instagram n'a pas retourné le status 200.