Taper pour chercher

[Actu] À Ouagadougou, la biennale de la sculpture rempile

Partager

Nous l’avions couverte il y a un an (lire notre reportage ici). La Biennale Internationale de Sculpture de Ouagadougou (BISO) revient pour une deuxième édition à l’automne 2021. Objectif ? Renforcer le soutien et la visibilité des artistes sculpteurs africains émergents et confirmés.

Cette nouvelle édition, intitulée “L’aventure ambiguë” en référence au roman de Cheikh Hamidou Kane, invitera à “sonder toute la complexité des identités d’Afrique”. Les artistes sélectionnés pourront réaliser en septembre 2021 une résidence de 2 semaines à 1 mois à Ouagadougou avant exposition à l’Institut français en octobre.

Appel à candidature jusqu’au 30 novembre 2020 à adresser à biso.sculpture@gmail.com.

Beya Gille Gacha, ORANT #5, 2019, béton, perles, bois. Courtesy de l’artiste
Achille Adonon, oeuvre in situ, 2019. Courtesy de l’artiste
Thiémoko Diarra, Lost Power Relics 02, 2019, bandage, pansement et peinture à l’huile. Courtesy de l’artiste
Adejoke Tugbiyele, Ange, 2019, balais traditionnels en feuilles de palmier. Courtesy de l'artiste.
Tags:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Retrouvez-nous sur Instagram
@diptykmagazine
Instagram n'a pas retourné le status 200.