Taper pour chercher

[VENTE PIASA X ASPIRE] : 5 œuvres à collectionner

Partager

Après une première vente commune en février dernier au Cap, la maison de vente française PIASA et sa consœur sud-africaine ASPIRE proposent le 24 juin, une vacation vitaminée. À Paris, cette fois. Cinq œuvres à ne pas manquer…

#1 Irma Stern (Afrique du Sud)

Irma Stern, Portrait de Dora Sowden, 1943, Huile sur toile, Signée et datée en haut à gauche 57 ×51,5cm.
Estimation : 150 000 / 250 000 euros

Les nombreux portraits qu’Irma Stern a peints tout au long de sa vie donnent un aperçu de son cercle serré d’amis, ses connaissances sociales, ses sympathisants et ses mécènes. Alors que Stern a souvent travaillé avec des modèles, des « portraits de société » ont fait l’objet de commandes pour lesquelles la ressemblance avec le commanditaire était primordiale.

Dora Sowden était la critique excentrique pour la musique et les arts du journal The Rand Daily Mail dans les années 40 et 50 à Johannesburg. Elle était mariée au célèbre romancier et poète Lewis Sowden qui, en 1935, introduisit Stern dans son essai sur l’Art juif en Afrique du Sud. Le couple Sowden comptait parmi les personnalités littéraires et culturelles de l’époque. Lewis a également publié une revue de l’exposition de Stern de novembre 1943 au Gainsborough Galleries, l’année où ce magnifique portrait de Dora perdue dans ses pensées a été peint.

#2 Joseph Ntensibe (Ouganda)

Joseph Ntensibe (né en 1953) Tropical garden 4, 2019, Huile sur toile, 150 x 200 cm
Estimation : 10 000 / 15 000 euros

Né en Ouganda en 1953, le peintre Joseph Ntensibe est l’auteur d’une production picturale de plus en plus prisée par les collectionneurs internationaux. Une de ses œuvres, Tropical Garden 2, s’est vendue 156 000 euros lors de la dernière vente dédiée à l’art contemporain, le 7 novembre 2019. Résolument tournées vers la nature, ses œuvres proposent une atmosphère chromatique onirique.

#3 (Congo)

Mode Muntu (1940-1985, Congo), Sans titre, Huile sur papier, Signé en bas à droite, 69 x 50 cm. Provenance : Collection particulière, Belgique
Estimation : 20 000 / 30 000

Né à Lubumbashi au Congo en 1940, Mode Muntu est l’auteur d’œuvres essentiellement sur carton, à la gouache. L’esthétique qu’il développa consiste en une exploitation singulière de la quadrichromie et de la technique du pinceau. Ses peintures, composées de petits points opposés entre eux par des couleurs variées, représentent généralement des silhouettes graphiques, masculines ou féminines. Dans l’œuvre Sans titre proposée à la vente, les contours dansants de ces dernières semblent accompagner le rythme effréné des percussions.

Décédé en 1985, l’artiste que le marché a souvent ignoré, a fait l’objet d’une ambitieuse exposition en 2017 à Cité Miroir à Liège, où ses œuvres étaient rapprochées de celles de A.R Penck et de Keith Haring.

#4 Eddy Kamuanga Ilunga (R.D.C)

Eddy Kamuanga, Sans titre, 2018-2019, Huile sur toile, 200 x 200 cm
Estimation : 30 000 / 40 000 euros

Né en République démocratique du Congo en 1991, Eddy Kamuanga Ilunga a étudié la peinture à l’Académie des Beaux-Arts de Kinshasa. Sur un fond clair recouvert en partie d’idéogramme, Eddy Kamuanga Ilunga présente deux personnages. La qualité monumentale de ses œuvres rend les personnages à la fois héroïques et élégiaques Si leurs vêtements colorés, entre mode et tradition, s’inscrivent dans la réalité congolaise, il n’en est rien de leur peau sur laquelle s’inscrit un réseau de circuit imprimé. La République démocratique du Congo reste le plus grand exportateur mondial de coltan, une matière première utilisée dans les puces informatiques et les téléphones mobiles.

Dans son travail, Kamuanga Ilunga explore les changements qui bouleversent l’identité économique, politique et sociale de son pays depuis la période coloniale. Dans ce pays de plus en plus mondialisé, mais toujours fidèlement chrétien, une grande partie rejette son héritage indigène multi-ethnique.

#5 Omar Ba (Sénégal)

Omar BA, This Way is Not Easy 2, 2011, Huile, crayon, encre ondulée, 210 x 150 cm
Estimation 25 000 / 35 000 euros

Diplômé de l’École nationale des Beaux-arts au Sénégal en 2002, Omar Ba a participé à plusieurs expositions dans son pays avant de venir en Suisse où il réside depuis 2003. C’est à cette période qu’il abandonne l’abstraction au profit d’une peinture figurative et narrative. Si une grande diversité dans les techniques et les matières employées caractérise son œuvre, le carton ondulé est souvent privilégié comme dans l’œuvre proposée à la vente par PIASA.

Dans This Way is Not Easy 2 , l’iconographie foisonnante met en scène un bestiaire pluriel et hybride. Le rapport Nord/Sud et l’actualité du Continent africain nourrissent également son travail comme le suggère ce bateau flanqué d’une croix rouge.

PIASA

Tags:

Vous pouvez aimer aussi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Retrouvez-nous sur Instagram
@diptykmagazine
Instagram n'a pas retourné le status 200.