Taper pour chercher

[Books] Redécouvrir Frantz Fanon, un psychiatre révolutionnaire

Partager

Le roman graphique Frantz Fanon revient sur une figure majeure de la pensée anticolonialiste.

Août 1961. Frantz Fanon, l’auteur de Peau noire, masques blancs paru en 1952, se rend à Rome pour demander à Jean-Paul Sartre de préfacer son prochain livre Les Damnés de la terre. Il y retrouve, en compagnie de l’auteur de La Nausée, Simone de Beauvoir et Claude Lanzmann. Sartre est un compagnon de lutte des peuples opprimés. Mais si les deux hommes partagent une même conception existentialiste de l’émancipation politique par la lutte intellectuelle, ils semblent diverger sur la possibilité de recourir à la violence armée.

Cette rencontre est l’occasion pour Frédéric Ciriez et Romain Lamy, les deux auteurs du roman graphique éponyme, de relater le parcours fulgurant d’un homme né à la Martinique. Engagé par la suite au sein des forces françaises libres pendant la Seconde Guerre mondiale, il épousera la cause algérienne après s’être installé à Blida, en 1953. Psychiatre de formation, Fanon y défend une « socialthérapie » qui tiendrait compte de l’environnement culturel et social dans lequel évoluent les malades ; allant jusqu’à établir une analogie entre sa pratique thérapeutique et la lutte armée : « L’engagement révolutionnaire, sous toutes ses formes, est un soin : la socialisation nouvelle de sujets aliénés, désormais responsables et historiquement agissants ». 

Les dialogues ciselés et percutants, nourris de nombreuses références, font de ce livre une excellente occasion de redécouvrir une figure intellectuelle majeure de la pensée anticolonialiste. Avec des accents dignes de James Baldwin, Fanon soutient face à un Sartre parfois décontenancé : « c’est bien le regard du blanc qui fait le noir ». À l’annonce de sa disparition, des suites d’une leucémie foudroyante, le philosophe conclut « il faut simplement le lire et l’écouter, le laisser remuer et trembler en nous ». Une leçon.

Olivier Rachet

Frédéric Ciriez & Romain Lamy, Frantz Fanon, éditions La Découverte
Tags:

Vous pouvez aimer aussi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Retrouvez-nous sur Instagram
@diptykmagazine
Instagram n'a pas retourné le status 200.