Taper pour chercher

Fatna Gbouri au musée des Confluences Dar el Bacha

Partager

Jeudi 23 novembre,  le musée des confluences, Dar El Bacha a rouvert ses portes au public après d’importants travaux de consolidation, suite au séisme.

 Deux expositions célèbrent ce retour. L’une, à caractère ethnographique « Un art façonné par le temps : Le bois dans toutes ses formes » donne à voir les nombreux savoir-faire du bois dans l’architecture, le mobilier et les objets de la vie quotidienne au Maroc. La seconde nous fait redécouvrir l’univers foisonnant de Fatna Gbouri, grande figure de l’art autodidacte féminin aux côtés de Fatima Hassan El Farrouj ou Chaïbia Tallal. On se délecte d’avance de revoir ces représentations minutieuses des traditions marocaines, mariages, scènes de marché… Avec Gbouri, gardez l’œil sur l’évolution de la palette colorée tout au long de sa carrière, de couleurs patinées, un peu éteintes à ses débuts, à une palette vive puis pastel dans les œuvres de maturité.

La rédaction

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

x
seisme maroc

La rédaction de diptyk se joint aux nombreuses voix endolories pour présenter toutes ses condoléances aux familles des victimes du séisme qui a frappé notre pays.

Nos pensées les accompagnent dans cette terrible épreuve.

Comme tout geste compte, voici une sélection d'associations ou d'initiatives auxquelles vous pouvez apporter votre soutien :