Taper pour chercher

Hassani : l’art suprême de l’effacement

Partager

À Casablanca, Saad Hassani dévoile de nouvelles toiles où la luminescence des couleurs – rouges carmin, bleus nuit – appuie avec grâce le principe d’effacement des formes, au cœur de la démarche du peintre.

On a coutume de présenter le travail du peintre Hassani, en évoquant le motif du jeu d’échecs ou sa technique de l’effacement. Technique portée à sa perfection, qui lui permet, dans un même geste virtuose, de dévoiler des formes réduites à l’état de simples traces et de les voiler en même temps.

Or, le dernier solo show de l’artiste, présenté à la Loft Art Gallery, permet sans doute de percer un peu plus le mystère. La figuration est ici comme en voie de métamorphose. Les formes épurées auxquelles le peintre a recours – pièces de jeu d’échecs, bien entendu, mais aussi tracés architecturaux, blocs d’abîmes – semblent n’apparaître que sous la menace d’un écroulement qui ne dit pas son nom. Une fragilité de la forme se fait jour, mais transcendée par une puissance de surgissement de la couleur fascinante.

La peinture de Hassani est comme hantée par l’intensité du monochrome vers lequel il tend, sans céder complètement aux sirènes. Des bleus nuit irradient de leur simple présence, des rouges carmin côtoient des noirs luminescents. On pense assister aux noces somptueuses d’une aurore et d’un crépuscule qui coexisteraient harmonieusement. Sublime !

Olivier Rachet

Solo Show Hassani, Loft Art Gallery, Casablanca, à partir du 16 juin.
Saâd Hassani, Échiquier, 2022, Technique mixte sur toile, 140-x-160-cm.
Saâd Hassani, Sans titre 2022, Technique mixte sur toile, 140 x 160cm.
Saâd Hassani,Échiquier, 2021, Technique mixte sur toile, 3 x 180 x-70 cm
Tags:

Vous pouvez aimer aussi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Retrouvez-nous sur Instagram
@diptykmagazine