Taper pour chercher

Nabil Ayouch, la photographie comme une apothéose de noir

Partager

Plus connu pour son cinéma, Nabil Ayouch dévoilait, en avril dernier, son travail photographique à Casablanca. L’exposition « Aporia » donnait à voir des femmes intégralement voilées par un niqab dans des scènes d’intérieur ou en bord de mer, rappelant parfois la peinture baroque. Une photographie, précise la curatrice Salma Lahlou, qui « fait l’apothéose de la couleur noire, [et] tend vers le monochrome ». Nous l’avions alors rencontré pour mieux comprendre son rapport à l’image fixe.

Bonne écoute !

 

Tags:

Vous pouvez aimer aussi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

newsletter cover x
Your subscription could not be saved. Please try again.
Merci pour votre abonnement à notre newsletter !
Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire
Je suis déjà abonné